Education populaire et chercheur.euse.s alertent sur l’urgence du combat démocratique

Alors que le contexte politique et social est particulièrement délétère, acteurs de l’éducation populaire et chercheur.euse.s s’associent pour interpeller pouvoirs publics, associations, médias et grand public sur l’urgence et la nécessité de mener un combat démocratique.

Un appauvrissement inquiétant du débat démocratique dans l’espace public. C’est pour lutter contre la simplification du débat public et les tentations autoritaires qui l’accompagnent que la Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France, aux côtés d’une soixantaine d’acteurs de l’éducation populaire, d’organisations de la société civile et de chercheur.euse.s, porte aujourd’hui le message fort de l’urgence du combat démocratique.

C’est un combat commun que nous entendons mener. Un combat pour une démocratie enrichie par l’écoute, l’expression des contradictions, et la compréhension des désaccords. Un combat pour l’égalité, où chacun.e peut contribuer à la prise de décision. Un combat sur le temps long, pour une démocratie basée sur un processus d’émancipation.

Un combat basé sur les valeurs de l’éducation populaire. Associations et collectifs organisent au quotidien des espaces de rencontres, de débats et d’actions collectives où l’on part de ce qui nous préoccupe, ce qui nous intéresse, ce qui nous met en colère. Des espaces où, à partir des différences et des envies de chacun.e, le débat produit du commun.

Un appel à ce que chacun.e d’entre nous, pouvoirs publics, organisations politiques, associations, médias et grand public, nous engagions dans ce combat. Un appel à ce que, partout où c’est possible, s’organisent ces espaces de rencontre et de débat collectif qui font vivre notre démocratie.

Retrouvez et partagez la tribune « L’éducation populaire et l’urgence du combat démocratique » sur

www.centres-sociaux.fr/tribune-combat-democratique/

Contact presse – Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France (FCSF)

Maïa Cordier – maia.cordier@centres-sociaux.fr – 06 95 86 54 23